LA FOIS OÙ MON HOMME M'A MENTI.

"Es-tu du genre à regarder tous les matchs de hockey toi?" J'ai posé cette question à mon homme, de façon tout à fait candide, le jour de notre deuxième rendez-vous galant.

J'ai demandé ça avec le sourire, comme une blague du genre "on sait ben, les gars pis le hockey" c'était léger léger, rien a voir avec l'interrogation sérieuse où le gars détecte tout de suite que sa réponse va s'inscrire dans une grille où chaque point est compté.

Juste de même, sans doute en lui faisant les yeux doux... "Tu dois être du genre à regarder tous les matchs..." et lui, de me répondre, "non, pas vraiment. J'aime ça le hockey, mais je vire pas fou pantoute".

Ben, vous savez quoi? Il m'a menti.

Le jour de notre deuxième "date", alors que tout était à construire entre nous, le père de mes enfants m'a menti en me regardant droit dans les yeux.

C'est le jour où nous avons emménagé ensemble que j'ai découvert son affreux mensonge. En voyant les trois chandails, les deux casquettes, les deux tuques, le foulard et les multiples t-shirts du Canadien envahir notre garde-robe, je me suis comme doutée de quelque chose.

Il aime pas juste regarder la "game", il aime aussi regarder les nouvelles du sport le lendemain pour revoir les moments forts du match qu'il a déjà vu. Pendant les séries, il se laisse pousser la barbe, il regarde le match en mettant le volume de la télé à 29 pour rendre hommage à Dryden, ou à 33 pour Roy ou 19 Robinson... Et si son équipe gagne un match alors qu'il porte ses bas rouges pis ses bobettes trouées, devinez ce qu'il portera au prochain match?

"Non, j'aime pas ça TANT que ça le hockey", qu'il m'a dit...

Pardon? C’est n’importe quoi, parce qu’ il CAPOTE sur le hockey! Il met des collants du Canadien partout, sur son casque de vélo, sur lampe de sa table à dessin, sur son coffre à outils, sur sa chaise de bureau, sur le bac de recyclage, sur le vélo et le traineau de la petite. Il essaye même d'envahir mon espace avec ses "stickers" , j'en ai retrouvé sur mes écouteurs, sur ma trousse à maquillage, sur mon vélo… Oui, il aime le hockey, il est superstitieux et légèrement envahissant avec sa passion pour les Glorieux (jusque dans la déco chez-nous), mais je suis incapable de lui en vouloir.

Il est entièrement pardonné, parce qu’avant son hockey, il y a moi, il y a nous.

La preuve? Jamais il n’a refusé d'aller chez la belle famille parce qu'il y avait un match. Il est là avec nous, même pendant un match important, il prend justes ses textos un peu plus souvent, et ça pour un vrai fan du Canadien, c'est de l'amour.

 Alors si, comme moi, vous aimez un homme qui sera à fond dans les séries, un vrai amateur de hockey qui connait son équipe et admire ses légendes, faites-lui un petit cadeau et offrez-lui des tatouages dignes de sa passion!

Bonnes séries pis Go Habs Go!

 

tattoo temporaire hockey